Ce sujet : "[expo] polyptyque 1 se trouve dans : ".: actualités .:. arts & photographie :." sur : "Les Forums 2visu.org."


Pour voir ce sujet, utilisez l'URL suivante :
http://www.2visu.org/cgi-local/ubbcgi/ultimatebb.cgi?ubb=get_topic;f=2;t=000018

Envoyé par de visu (Membre # 2) le :
 
 -
 
Envoyé par de visu (Membre # 2) le :
 
DOSSIER DE PRESSE

POLYPTYQUE : politique-sciences-fiction

Le projet
Polyptyque est un projet artistique culturel multimédia. Il vise, sur plusieurs années, à interroger par le biais d'expositions, de textes, de publications et d'interventions dans l'espace social et culturel, les relations entre sciences, politique et fiction.
Ces relations sont complexes et souvent encore à inventer entre les développements les plus contemporains dans les sciences, le vivre ensemble et les diverses manières d'articuler invention et réalisation.
L'histoire et l'histoire de l'art le montrent aisément, le développement des sciences et des arts est le fruit d'une interaction constante et la fiction est le nom que l'on donne à ces manières d'inventer des liens entre ces mondes hétérogènes.

POLYPTYQUE 1

L'exposition
POLYPTYQUE 1 est la première exposition de "POLYPTYQUE : politique-sciences-fiction". Elle permettra de faire le point sur certaines de ces questions par le biais d'une publication qui sera réalisée au terme de l'exposition.
Polyptyque est le nom de cette tentative de donner à l'avenir le visage de certains de nos rêves, de certaines de nos ambitions.

Organisée par l'association Alliage’s, soutenu par la ville d’Ivry-sur-Seine et le Conseil Général du Val-de-Marne, l'exposition POLYPTYQUE 1 se tiendra dans trois lieux d'Ivry ayant chacun une dimension symbolique forte. Le premier lieu est l'Hôpital Charles Foix, site qui héberge plusieurs associations d'artistes où sera présentée la majeure partie des oeuvres de cette exposition. Le second lieu est l'Éclateur Joliot-Curie, ancienne usine où fut découverte la radio activité artificielle. Le troisième lieu est la Mairie d'Ivry.
Un fléchage permettra à chacun de se rendre aisément sur chacun des sites où il sera accueilli par les artistes ou des représentants de l'association Alliage’s.
Une performance visuelle et sonore du peintre et compositeur autrichien Wolfgang Seierl aura lieu le 25 de 16 heures à 20 heures à l'Éclateur et sera suivi d'une soirée de clôture du vernissage.

L'Exposition en détail

Aldo Caredda : Travaillant à partir d'empreintes de son index depuis plusieurs années, Aldo Caredda exposera sur la façade de la Mairie d'Ivry quatre bâches de 6mX1,50m. Jusqu'ici chaque empreinte était unique. Pour réaliser cette oeuvre, il a choisi de répéter le geste de l'empreinte six fois mais sans recharger d'encre son index. Le résultat est une série de six empreintes qui vont en disparaissant. Il est cependant aussi possible de considérer, si on les regarde "à l'envers" qu'elles sont en train d'apparaître. Cette oeuvre numérisée et agrandie sur bâche rend sensible cette ambiguïté qui est au coeur du geste artistique contemporain. Il montre aussi à l'Hôpital Charles Foix, un triptyque de trois empreintes basé sur le même principe ainsi qu'une série de lignes d'empreintes tendant, elles aussi, vers le blanc. L'épiphanie est devenue ici « einahpipé ».

Faust Cardinali : Présente « République 1 (recto verso) », une stèle prenant pour sujet le drapeau français. Le symbole de la république est transformé par le polyvinyle et le polycarbonate en une forme d’archéologie renversée. Cette œuvre sera visible à la Mairie d’Ivry. « République 2 (statu quo) » présentée dans les nouvelles cuisines de l’Hôpital Charles Foix, est une installation composée d’une centaine d’extincteurs posés sur deux chariots alimentaires. Entre sauvetage et possibilité d’explosion, cette œuvre introduit la dimension érotique dans le monde du politique.

Lynne Cohen : La grande photographe canadienne montre, dans certains endroits discrets ou surexposés de l'Hôpital Charles Foix ainsi que dans la grande salle de l'Éclateur certaines de ses photographies. Ces photographies nous révèlent des lieux souvent soustraits au regard de tout un chacun. Entièrement fabriqués par les hommes, ces lieux nous sont montrés désertés par les corps qui les occupent habituellement. De cette ambiguïté naît le trouble qui se dégage de ces photographies à la puissance d'évocation dérangeante.

Christian Jaccard développe sa problématique du tableau dans une friche industrielle. Il s’agit d’évoquer à l’Hôpital Charles Foix dans le bloc14 désaffecté la mémoire de l’histoire. Les brûlis, traces de résines enflammées stigmatisent les signes actifs des destins antérieurs. Leurs vestiges de suie sont les emblèmes significatifs de l’extinction de la vie dans ce lieu : Univers où la maladie côtoie tour à tour l’espérance, la souffrance et la mort. L’intervention éphémère : transfiguration commémorative des vies passées est enregistrée aux fins d’un film vidéo à posteriori.

Xavier Lucchesi : présentera deux pièces dans l'espace. La première, dans la chapelle de l'Hôpital Charles Foix, met en scène des éléments plastiques issus de radiographies. Découpées et mises en scènes, ces feuilles jouant sur la transparence et l'opacité seront découpées et relevées donnant alors naissance à la forme d'une tête, centre névralgique de la vie et de l'espoir de résurrection. À l'Éclateur, il proposera avec les mêmes matériaux une image corps installés à plusieurs mètres de hauteur, forme ambiguë ne cessant d'hésiter mais aussi de passer du plan au volume.

Francesco Passaniti : réalise dans l'une des salles de l'Éclateur une installation sensible et sensuelle dans laquelle son, lumière et matière entrent en interaction.

Enzo Rullo : propose à l'Éclateur une grande installation réfléchissant sur les bases sociales des gens mobiles, gens du voyage ou gens déplacés, montrant par une accumulation de matériaux souvent enfermés dans des cartons eux-mêmes couverts de ruban adhésif, le chaos qui est le lot de ces vies instables et privée de repère...

Emmanuel Narrat : met en place dans un coin de l'Éclateur une installation de MAIL ART.


Yann Toma : Il utilise la tour qui orne le toit de la Mairie d'Ivry pour envoyer sous forme de signaux en morse les noms des habitants de la ville qui sont inscrits sur les listes de vote. En renvoyant aux habitants d'Ivry une image non visuelle d'eux-mêmes. La dimension citoyenne est ici affirmée car chaque électeur d’Ivry deviendra abonné à vie à Ouest-Lumière par la fiction de l’artiste (www.ouest-lumiere.org courtesy Galerie Dorfmann).


Wolfgang Seierl réalisera une performance musicale et picturale à l'Éclateur le 25 de 16h à 20h.


Jean Louis POITEVIN


Catalogue de l’exposition aux éditions Fage
Prévu fin Octobre 2004


Vernissage POLYPTYQUE 1

À l’Hôpital Charles Foix - Ivry-sur-Seine
Samedi 25 septembre 2004

11h-14h : Intervention éphémère « bloc 14 » de Christian Jaccard
Ancienne cuisine de l’Hôpital.
11h-20h : Atelier Alliage’s
Nouvelle cuisine
Chapelle de l’Hôpital
15h : Mairie d’Ivry - esplanade Georges Marrane
16h-20h : Performance de Wolfgang Seierl – L’Éclateur Joliot-Curie
36 rue Ampère


Métro Mairie d’Ivry ligne 7 - Sortir rue Marat, rond-point Parmentier - Hôpital Charles Foix, 7 avenue de la République 94200 Ivry-sur-seine


Association Alliage’s
Ancienne blanchisserie de l’Hôpital Charles Foix
7, avenue de la République 94200 Ivry-sur-Seine
Tel/fax : 01.49.59.34.63
Email : artegraf-alliage@wanadoo.fr
Précédentes expositions organisées par Alliage’s :
1997 : « La plaque à Marcel »
2000 : « L’incurable mémoire des corps »

L’Éclateur
34bis rue Ampère 94200 Ivry-sur-Seine
Tel : 01.46.71.90.88
www.leclateur.lesimages.com
Le grand hangar de la rue Ampère abrite l’ancien laboratoire de Frédéric Joliot-Curie qui y avait créé son laboratoire en 1936. Le site fut un des lieux les plus importants de ses recherches (prix Nobel de physique 1953). Dans le courant de l’année 2000, deux artistes : Bettina et Francesco Passaniti ont acheté et occupé le lieu.


Aldo Caredda : www.aldocaredda.com
Faust Cardinali : www.google.faustcardinali
Lynne Cohen : www.lynnecohen.com
Christian Jaccard : www.google.christianjaccard
Xavier Lucchesi : www.xavierlucchesi.com
Francesco Passaniti : www.compactconcrete.com
Yann Toma : www.ouest-lumiere.org
Wolfgang Seierl : www.seierl.com
 


1997-2013 © de visu

Powered by Infopop Corporation
UBB.classic™ 6.6.2