Blisters
Photogrammes

présentée
du 18 novembre au 13 décembre 2003.

Pour un archéologue, la plus belle aubaine est sûrement de localiser, sur son chantier de fouilles, l’emplacement des latrines. Les déchets qui y ont été jetés recèlent pour lui des trésors d’informations sur la vie de nos prédécesseurs.

Mes latrines à moi, ce sont les supermarchés. J’y achète des jouets, masques et figurines, poupées, ceux qui sont emballés dans ces capsules de plastique transparent et dur qu’on appelle blisters. Je donne les jouets et fixe l’empreinte lumineuse de ces emballages en les posant directement sur du papier photographique.

Ces sarcophages de plastique révèlent alors tout autre chose, bien malgré eux. Car l’imprécision de leur moulage et la technique photographique employée les transpose dans des registres de représentation absolument imprévus. Gravure, peinture, radiographie, scanner. Investigation policière, médicale, archéologie, arts religieux.

Jean-Baptiste Dorner, écrire au photographe

Visite du site