de visu (1 583 octets)

galerie photographique (1 810 octets)

© maya goded

La dernière Cendrillon


La Ultima Cenicienta

© maya goded © maya goded © maya goded © maya goded © maya goded © maya goded © maya goded










et la vraie Aphrodite











y La Verdadera Afrodita
© maya goded © maya goded © maya goded © maya goded © maya goded © maya goded © maya goded



Ces deux séries différentes de photographies que je montre, font partie d'un projet sur lequel je travaille actuellement. Il se compose de plusieurs chapitres régis par différents archétypes, où je me propose d'étudier comment nous construisons aujourd’hui notre identité à partir des codes et des valeurs que nous imposent les médias, la notion de marché.
C'est une époque influencée par la position dominante de l'image, de plus en plus inaccessible pour chacun.

Des questions constantes forment l’aspect général de mon travail; où se réfugie et comment se construit l’identité intime et véritable de l'objet ? De qui est ce corps ? La sexualité est-elle régie par le marché ? Avons-nous perdu la notion d’érotisme ?

La Dernière Cendrillon, des photos de Quinceañeras , fête très importante au Mexique qui se déroule pour les jeunes filles qui vont avoir 15 ans. C’est une fête atavique de la fertilité, où les familles présentent leurs filles à la société, où la virginité est encore importante.

La Vraie Aphrodite, la prostitution, la pornographie comme un pur produit et la perte de la sexualité, qui paradoxalement à l’origine sublime l’amour sauvage, intégrant la sexualité à une vie vraiment humaine.








Estas dos distintas series de fotografías que muestro son parte de un proyecto en el cual estoy trabajando en estos momentos. Consta de varios capítulos regidos por distintos arquetipos, donde me propongo investigar cómo construimos hoy nuestra identidad a partir de los códigos y valores que se nos imponen a través de los medios de comunicación, por el mercado del comercio.
Esta es una era condicionada por el predominio de la imagen, cada vez mas inalcanzable.

Preguntas constantes que  van construyendo mi trabajo ¿Dónde se refugia y cómo se construye la íntima y verdadera identidad del sujeto? ¿De quién es este cuerpo? ¿La sexualidad esta regida por el mercado? ¿Hemos perdido el erotismo?

La Ultima Cenicienta, son fotos de Quinceañeras, fiesta muy importante en México que se les hace a chicas que van a cumplir 15 años. Fiesta atávica de fertilidad, donde la familia presenta a su hija a la sociedad, y donde todavía es importante la virginidad.

La Verdadera Afrodita, la prostitución, la pornografía como puramente un producto, perdiendo la sexualidad, donde paradójicamente su origen sublima el amor salvaje, integrando la sexualidad a una vida verdaderamente humana.












Maya Goded vit et travaille au Mexique, elle a étudié la photographie à l’École Active de Photographie, au Conseil Mexicain de la Photographie et au Centre de l’Image de la ville de Mexico ainsi que sociologie à l'Université Autonome de Mexico. Elle a poursuivi ses études photographiques à l’Institute Center of Photography, New-York, USA. Elle fut assistante de la photographe Graciela Iturbide.

Après avoir remporté de nombreuses bourses, prix et nominations, entre autre le Fotopress en Espagne et le prix Eugene Smith aux USA en 2001, le prix Magnum Photo en 2002 et 2008 ainsi que le Guggenheim en 2003. Elle a également remporté une bourse à l’entraide du Système National des Créateurs entre 2003 et 2009.

Elle a montré son travail dans différentes expositions collectives aux Etats-Unis, au Canada, au Mexique, en Amérique latine, en Europe, en Chine. Ainsi que dans des expositions individuelles en Afrique du Sud, USA, Espagne, Mexique, Amérique latine.

Il est bon de souligner que ses expositions importantes sont: Sexo-Servidoras, Musée National du Centre d’Art Reina Sofia, Madrid, Espagne 2001 et à Plaza de la Soledad, Musée des Beaux-Arts de Mexico, Mexique, 2007. Ainsi que “Todas Volvemos a la Calle”, Casa America, Madrid, Espagne 2007.

Elle a également publié une dizaine de livres entre 1994 et 2008.

Son oeuvre fait partie de collections publiques, comme la Photothèque du Conseil Mexicain de la Photographie, La Collection Wittliff aux USA, la Comunauté de Madrid en Espagne, la Fondation Margolis aux USA, la collection de Anna Gamazo de Abelló, la collection de Jean-Louis Larivière, la collection de Stanislas Poniatowski et d’Agustin et Isabel Coppel.



Déposez un commentaire sur les forums de visu.


expositions
expositions 2017
expositions 2016
expositions 2015
expositions 2014
expositions 2013
expositions 2012
expositions 2011
expositions 2010
expositions 2009
expositions 2007
expositions 2005
expositions 2004
expositions 2003
expositions 2002
expositions 2001
expositions 2000
expositions 1999
expositions 1998
expositions 1997
regards de photographes
autour de visu
forums
lettre de diffusion
liens photographiques
revue de presse
photoblog
plan du site
librairie
soutien
projet


-> page d'accueil (897 octets)
de visu, i-galerie photographique,
nous écrire



1997-2017 © de visu
All reproduction and use of copyright-protected works is forbidden.
Toute reproduction et utilisation des œuvres protégées par la loi sur le droit d'auteur est interdite.
site & webdesign > olivier nouveau

recherche
Google
Web 2visu.org
mailing liste

Votre E-Mail :

Facebook Twitter