Une réflexion sur « l’armée »

  1. … ‘ J’ai remarqué là une foule de divinités minuscules, de dieux Lares à qui la superstition attribuait dans les temps anciens le pouvoir de chuchoter à minuit de ces bruits, présages des infortunes prêtes à fondre sur un foyer… ‘ (Voyages d’un rêveur éveillé _ Wiliam Beckford.

    Mais pourquoi ai-je ouvert ce livre justement à cette page ?

Laisser un commentaire