Une réflexion sur « parsifal »

  1. Dans cette exposition, au parcours en forme de labyrinthe, on ne se perd pas, mais on en ressort perdu !

Laisser un commentaire