Une réflexion sur « run, run, run »

  1. L’ovale tourne, la course du lapin ralentit-elle quand l’étroit de l’ovale se place vers le bas, vers le haut … Une fuite vaine ?

Laisser un commentaire