Une réflexion sur « untitled »

  1. Impression immédiate d’une relecture des Ménines à la lumière de la vacuité ambiante, les acteurs sont partis, la scène est désormais vide, mais qu’attend qui ? Vraiment une belle image de l’absence, merci Olivier.

Laisser un commentaire