Laurence

Mon choix photographique s'est porté sur l'expression dans son paroxysme, à savoir celui du cri et des hurlements qui existent dans les manifestations.
En dehors du fait que ce soit avant tout un fait social ce qui m'intéresse c'est précisément le caractère expressif des figures, le mouvement, la démarche.

La foule ôte toute idée d'identité, la masse supprime toute référence à une personne, cela constitue un tout qui devient une machine mouvante pour une même cause.

Un moteur idéologique rassemble des foules donnant un coup d'élan. C'est ce mouvement qui apporte tout le sens à mon parcours photographique concernant les manifestations. Les couleurs et l'écriture ont également une importance formant ainsi une sorte de palimpseste où se superposent figures, slogans, signes en tous genres.

Laurence Bagot, Ecrire au photographe