MARSEILLAN,
été 2001

Les images sélectionnées pour cette exposition ont été saisies à Marseillan-Plage l’été dernier. Saisonnier, j’ai pris ces vues le soir à la fin de mon travail. Ces photographies tentent de rendre hommage à la lumière. A cette lumière particulière qui rayonne des sujets que l’on photographie en laissant voir que c’est eux, les objets qui la produise. Ce travail (et mon travail photographique en général) porte sur une recherche de l’équilibre de l’image et sur l’objet (le sujet) et sa nature ainsi que sur la pertinence de sa réalité. En effet, bien que tout les lieux que je photographie soient bien réels, leurs images quand à elles nous offrent une vision tronquée de leurs réalité. A nous de voir ce qu’implique ces différentes visions. Mais l’on peut penser que de telles images pourraient d’une part nous interroger sur notre quotidien, sur notre façon de regarder le monde et d’y évoluer et d’autre part, nous permettre de nous recentrer sur l’essence de toute réalité. La photographie est une trace laissée par la lumière et en tant que photographe, je m’efforce de la saisir tout en y appliquant ma sensibilité.

Guillaume Chaplot
Photographe, lui écrire

Visite de son website