Née en 1977 en Belgique, Crapaud Mademoiselle est photographe. Sa pratique se concentre sur la technique et la rhétorique de l’autoportrait, pour devenir sujet et objet multiple et obsessionnel. Construits comme autant d’instantanés de la personnalité, des états de l’âme, et de références à l’histoire de la photographie, ces autoportraits dessinent les contours d’une quête. Celle de l’image de la femme en tant qu’icône schizophrénique, conditionnée par un héritage judéo-chrétien. Héritage qui à travers la représentation du soi, de l’autoportrait, travestit un sentiment sourd et pointu de culpabilité. La culpabilité de la chair, du corps, utilisé, manipulé, torturé, transformé. Un corps en équilibre entre légèreté et gravité, tendresse et cruauté, un corps entre Éros et Thanatos.


Visite du site de la photographe.