Il y a mille manières de photographier. Pour moi, "prendre une photo" est un petit rituel préparé méticuleusement. Aux sujets spectaculaires, je préfère l'ordinaire et le statique. Mes photographies mettent en scène des éléments purement utilitaires, acteurs de scènes atemporelles et "a-géographiques" qui, par une sorte d'anthropomorphisme, s'animent parfois. La composition y occupe une place prépondérante. J'aime l'épure, les images limpides et sobres dans lesquelles (presque) rien n'est laissé au hasard et où la perspective est abolie.

Aurélie Le Floch, Ecrire au photographe