METAL BAZAAR

Dans le sud de l'Inde, au New Gujri Bazaar de Mysore, je crois d'abord faire un travail documentaire sur les ouvriers du recyclage de métal.
La tôle découpée au chalumeau, la crasse noire, les gamins bosseurs et leurs vieux patrons barbus : les éléments attendus de la photogénie indienne sont tous là. Mais à la faveur d'autres visites au Bazaar, une attention plus grande pour les lieux conduit à un autre scénario : celui d'une identification des travailleurs à l'espace dans lequel ils évoluent et de la possibilité offerte par la photographie d'en révéler, sinon la substance, au moins les contours visibles. Par des jeux d'associations de couleurs, de matières et de textures, la série de photographies METAL BAZAAR questionne l'identité des ouvriers indiens de ce grand atelier à ciel ouvert.
La forme diptyque, adoptée pour une grande partie de la série met en relief un mimétisme entre des personnes et des matériaux, entre des habitudes vestimentaires et l'environnement immédiat. Un itinéraire, en forme de va-et-vient du regard se met en place entre les constituants des images : une barbe rousse qui renvoie à la rouille d'un vieux bidon, une chemise opportunément rayée qui fait écho à une réserve de barres et de tubes dans un magasin, un pantalon dont l'étoffe ne peut se différencier d'une porte en métal rongée par les années, un pied disparaissant dans un amas de gonds de porte, etc.. Ailleurs cela pourra être une attitude, une pose, qui épouse un élément du décor, ou une lumière qui fait tout se confondre, visages et ferrailles.
A voir ces photographies, on imagine qu'il se joue sans doute, comme en miniature, une réplique d'une certaine conception indienne de la société : si les travailleurs de la récupération ressemblent à leur décor jusqu'à se fondre dedans, c'est parce que chacun est à sa place, celle qui est faite pour lui, et ne pourra point en bouger. A moins qu'à la manière du caméléon, il s'agisse de demeurer à l'abri du regard.


METAL BAZAAR est un ensemble de 14 diptyques photographiques et de 4 photographies autonomes.
Les tirages sont des impressions Fine Art sur papier Hahnemu.hle photo Rag 308 contrecollées sur carton neutre, de
dimensions 81x40,5cm pour les diptyques et 80x80cm pour les photographies seules.


Ecrire au photographe
Visite du site.