En février 2004, l île d'Haïti est plongée dans une crise. Des rebelles au président Aristide ont pris le nord du pays et menacent de descendre vers la capitale. Pendant ce temps à Port au Prince, la tension monte, les milices Lavallas, pro gouvernementales, les "Chimères", font régner la terreur. Le pays se trouve plongé dans une guerre civile jusqu'à l'arrivée des forces Françaises et Américaines.

Rémi Ochlik, Ecrire au photographe