de visu (1 583 octets)

galerie photographique (1 810 octets)

revue de presse (2 143 octets)
Le blog de Libération.fr Le netosocope de Libération.fr a écrit :

le 25 juin 2006 :
2visu se met en trois
Trois nouvelles galeries photo à découvrir sur 2visu. Les travaux de xavier istasse, sabine errichiello et olivier sybillin.

le 21 juin 2006
:
Bestiaire de visu
Nouvelle expo photo sur la galerie en ligne de visu. A explorer : le travail de
stéphane glockner en Calabre et le bestiaire d'alain rivière-lecoeur, une série avec des chevaux, des tigres, des ours et des cochons.

le 11 juin 2006
:
Découvrez vingt créations de Pierre-Yves Freund, sculpteur et photographe, dans la galerie en ligne.

le 14 mai 2006
:
Le tour du littoral en 80 clichés
Cette i-galerie expose le travail du photographe français Stéphane Rocher: «un bord du monde». Ce relevé du littoral en 80 images a été réalisé dans onze pays entre 1997 et 2004.

vers le haut


Le Site Web De Visu blog arts expos a écrit :

Nous recevons un lien vers un mystérieux site dont le nom nous est pourtant familier. De visu. Notre homonyme est une galerie photographique en ligne, qui expose, en ligne donc, de nombreux travaux d'artistes confirmés ou simplement de passionnés de l'objectif. Parmi plusieurs rubriques, l'espace "Regards de photographes" est ouvert "à tout photographe qui désire proposer son regard à la toile", à condition que les images correspondent au projet artistique de de visu . Le site est très riche, et on y découvre quelques belles choses, comme cette exposition de Galith Sultan (illus.), un genre de carnets de voyage rapporté d'Afrique du Sud, que l'on visite sur son écran accompagné d'une bande sonore. Le blog de visu est enchanté de faire la connaissance de l'i-galerie de visu.
(illus. Galith Sultan, extrait de son travail Soweto, Dans la poussière, la sueur et l'espoir)

article paru sur le blog De Visu par Van le 31.03.06 à 12:50
(janvier 2006).

vers le haut


Inter Art Actuel a écrit :

Pierre-Yves Freund
Ca dépend d'elle - Musée des Beaux-Arts de Lons-le-saunier

Je cite une partie de la préface de Jean-Jacques Camus : "Parcourir les deux salles où sont installées les pièces de Pierre-Yves Freund provoque le regard critique du spectateur qui circule entre vitrine et à Petites maisons, Grandes maisons, Equilibres, pièces Non-nommées, Lucioles... Autant d'objets qui dégagent une impression de densité. En regroupements clairs, ils ne s'imposent pas, mais leur mise en espace s'affirme en ponctuation subtile."
Ce même Pierre-Yves Freund m'a fait parvenir ce qui constituer la dernière parution de sa publication Petits potins. Aline Girard, Véronique Duhaut, Linda Pelati, Isabelle Paillard y ont collaboré.
Veuillez, noter que depuis 2004, Pierre-Yves Freund envoie régulièrement à la Galerie de visu une photographie collée sur fond noir, avec extrait de texte collé au dos, peut-être signée, peut-être pas. On ne sait pas encore...
Vol d'image regroupe des cartes de correspondance qui depuis 1996 se retrouvent parfois fixées aux mûrs, sur des étagères ou présentées lors de festivals d'écriture, ou même quelquefois transformées en art postal.
La correspondance avec Pierre-Yves Freund et la galerie est présentée sur la toile sous forme interactive... Cette page est remise à jour dès la réception de nouvelles cartes.

article paru dans le numéro 89 de la revue
Inter Art Actuel à Québec par Jean-Claude Gagnon (février 2005).

vers le haut


Polystyrène a écrit :

Tout voir
La galerie photographique nancéenne de visu renforce son action. Elle expose aussi les artistes sur Internet et crée une véritable galerie d'art en ligne : 2visu.org

"Plus qu'un simple lieu d'exposition, nous avons conçu dès l'origine la galerie de visu comme un espace de rencontre et d'échanges autour des multiples langages de la photographie et comme un engagement dans une réflexion autour de l'image photographique et de sa diffusion."
Mené par des bénévoles, le projet du collectif de visu est ambitieux : sensibiliser un large public régional à l'écriture photographique, offrir aux visiteurs une programmation cohérente et diversifiée, et s'adresser au public national et européen grâce à la toile. Au moyen d'un très belle et très simple interface graphique, qui laisse toute la place aux images., 2visu.org propose des archives des expositions passées ou des "regards de photographes" (103 en tout !), toujours avec de nombreuses photos et textes expliquant la démarche de l'artiste. On peut ainsi visiter des expos en ligne de photographes à la renommée internationale, comme Joël-Peter Witkin, ou régionaux, comme le Strasbourgeois Christian Santoro. Comme 2visu se veut aussi un espace d'échange, des forums sont en ligne depuis cet été, et des liens permettent de prendre contact directement avec les artistes. N'oubliez pas pour autant de faire un tour dans leur galerie "en dur" ! S.D.

article paru dans le magazine
Polystyrène (n°80, novembre 2004, p 104)

vers le haut


le guide de l'Art Contemporain SAAR LUXEMBOURG LORRAINE a écrit :

L'amateur de photographie contemporaine ne peut pas ignorer la jeune galerie de visu, émanation directe de l'atelier photo de la MJC St Epvre. " En neuf ans d'existence, explique Angélique Thirion, membre du comité de sélection de la galerie, l'atelier photo a pris un essor considérable, l'intérêt du public pour les techniques et les langages de la photographie nous a naturellement conduit à créer un lieu exclusivement dédié à la monstration d'œuvres. Il s'agissait d'emmener les gens au-delà de la technique. " Créée en 1997, de visu présente sa première exposition dans le cadre de la " Biennale de l'image en mouvement " : trois photos de Victor Burgin. Le ton est donné : modestie et qualité. Depuis la galerie propose 5 à 6 expos par an d'une durée de 5 semaines chacune, dans un espace de 40m2 où le visiteur peut découvrir en alternance photographes internationaux (Dieter Appelt, Joel Peter Witkin, Balthaza Burkard, Arnaud Class...), nationaux (Martine Mougin, Gisèle Didi...) et de jeunes photographes régionaux, éventuellement issus de l'atelier photo (Elise Chosson, Daniel Denise...). La découverte de jeunes talents est une priorité. Pour se faire connaître d'eux et pour élargir son public, la galerie s'est dotée d'un excellent site Internet qui déroule en images l'historique complet et détaillé des programmations, de 1997 à nos jours.
NB : à Nancy même, c'est le seul lieu spécialisé photo, mais il n'a rien à vendre ; il s'occupe seulement de diffusion et de d'aide à la création.

vers le haut


Le magazine Publiq a écrit :

Les MJC ou la Pédagogie artistique
Fini le temps où les MJC de quartiers se réduisaient aux ateliers de couture et aux après-midi récréatives pour les enfants.
Aujourd'hui, les MJC sont aussi des lieux de culture et celles de Nancy peuvent se prévaloir de galeries d'art de grande qualité. Associatives, comme de visu, la galerie photographique de la MJC Lillebonne, Socles et Cimaises, la "galerie d'art actuel" de Desforges, ces galeries ne font pas de commerce. Tout juste servent-elles d'intermédiaire entre les artistes et leurs éventuels acheteurs. Depuis 1999 et l'ouverture de la galerie, Caroline Colle fait vivre au quotidien Socles et Cimaises. La jeune femme, accompagnée par toute l'équipe de la MJC, rencontre les artistes, prépare les expositions, organise visites et conférences. Un travail mené avec toujours le même objectif en tête : " faire rencontrer la création actuelle à tous les publics ".Un pari parfois difficile mais qui grâce à de nombreuses initiatives annexes (rencontre du public avec les artistes, visites guidées...) commence à payer. Une galerie qui sait faire venir à elle des artistes plus habitués aux galeries parisiennes qu'aux MJC.
A l'étage de l'Hôtel Lillebonne, dans une des plus anciennes demeures du Vieux Nancy, se cache une galerie d'art photographique. Depuis 1997, de visu poursuit son objectif de sensibilisation à l'écriture photographique. Sur 40m2, la galerie expose le travail de photographes au retentissement national et international tout en soutenant des artistes lorrains. Angélique Thirion, qui gère la galerie au quotidien, tient à ce que ce travail soit de grande qualité : " ici pas de cache-misère avec de trop nombreuse photos exposées ou une mise en scène pompeuse. Il nous est arrivé de ne montrer que deux photos d'un artiste ". Aujourd'hui le succès est tel que les dossiers affluent de toute la France et que pour pouvoir satisfaire le plus grand nombre d'artistes, de visu a ouvert une extension de sa galerie au travers d'un site Internet. Quand une nouvelle expo commence dans les murs de la galerie, le site propose parallèlement de découvrir 4 ou 5 autres artistes via le web.
Delphine Magisson. (mars/avril 2003)

vers le haut


Le magazine Micro Hebdo a écrit :

Une galerie épatante

En plus de ses 40 mètres carrés d'exposition ouverts sur une demeure seigneuriale de Nancy (54), la galerie photographique de visu possède une annexe sur la Toile dont les cimaises accueillent les oeuvres d'artistes et d'"amateurs engagés. "Euphrate, le pays perdu", des photos émouvantes sur une vallée syrienne bientôt engloutie et signées Hugues Fontaine, les travaux sur la chronophotographie d'Etienne-Jules Marey (1830-1904), les regards de photographes qui sont autant sobrement et agréablement mis en page, sans oublier la rétrospective des expositions montées durant six ans... La photographie s'y donne à contempler dans toute sa diversité. La visite se poursuit à l'aide de liens bien choisis vers d'autres sites.
Véronique Balizet

L'avis de la rédaction
On aime :
La navigation simple, la richesse et la diversité des contenus, les photos agrandissables, la présentation.
On n'aime pas :
L'abscence de biographie
Mention :
Très bien

article paru dans le magazine
Micro Hebdo (n°247, jeudi 09 janvier 2003)

vers le haut


Le magazine Publiq a écrit :

"le Local: le site de la galerie de visu
Unique galerie photo de Nancy, la galerie de visu, située dans l'enceinte de la MJC Lillebonne, travaille à la promotion et à la diffusion de l'art photographique. Depuis 1997, elle présente 5 à 6 expositions par an d'artistes connus et reconnus, d'artistes lorrains et de jeunes artistes. Toutes les expositions sont visibles sur le net avec de très jolies photos, des notices sur les photographes et leur art, des liens vers d'autres sites internet.
Le site de la galerie présente également le travail de plus de 70 artistes dans la rubrique "regards de photographes". Ces artistes ont tous envoyé leurs oeuvres à la galerie qui, manquant de temps et de place, s'est vue dans l'impossibilité de les exposer dans ses locaux. De visu a choisi de leur ouvrir son site internet. Le résultat : un panorama complet de la photographie actuelle avec des artistes de toutes confessions, un véritable voyage photographique. On part à la découverte d'artistes qui nous sont totalement inconnus et on découvre des petits bijoux d'esthétique ou de créativité. Parmi eux, Jean-Louis Gonterre. Il n'est pas le photographe des choses ou des évènements extraordinaires. Pour lui, le quotidien, est assez fabuleux pour donner matière à photographier. C'est la raison pour laquelle depuis de nombreuses années, il photographie la pomme de terre. Il traite la pomme de terre comme une sculpture, tel un objet d'art."
Delphine Magisson.

vers le haut


Le magazine repères 54/57 a écrit :

Inventaire avant exposition

Hugues Fontaine pose son regard sur des paysages désormais inondés: le pays perdu dont il s'agit est en effet une partie de la vallée du Haut euphrate syrien qui allait disparaître sous les eaux d'un barrage en 1999.

Certains noms possèdent une puissance d'évocation exceptionnelle... Ils sont rares, ceux qui nous permettent de voyager en pensée à leur simple évocation et "Euphrate" en fait partie... Une foule d'images bigarrées se bouscule au portillon de notre imaginaire: "le berceau de la civilisation", la Mésopotamie (étymologiquement "le pays entre les fleuves", c'est à dire le Tigre et l'Euphrate), les ruines fabuleuses de Mari fouillées en son temps par André Parrot, la ville de doura-europos perdue au milieu du désert syrien... les images de grande taille réalisées par Hugues Fontaine viennet restituer le mythe, lui donner des contours. Mais ce n'est pas de "tourisme" dont il s'agit mais de témoignage. En effet, ses images viennet mettre en lumière la fragilité du grand fleuve puisqu'elles représentent ce "pays perdu" (qui donne son titre à l'exposition) qui est désormais un immense lac: en juillet 1999, en amont de Youssef Pacha, le lac de retenue du barrage Tishrin a commencé de noyer la vallée du Huat Euphrate en Syrie. Ces immenses panoramiques (qui semblent ainsi conçus comme par un processus osmotique avec le cours du fleuve) restituent ce qui demain ne sera plus, ce qui demain sera sous les eaux. certes, la photographie est en quelques sorte l'art de figer pour l'éternité un instant par essence éphémère, mais en l'occurence ce caractère éphémère est rendu plus dense, plus prégnant par la prochaine et inéluctable disparition du liue photographié. La force de ses images est cependant de ne pas se transformer en "images de théâtre": pas de dramatitsation, pas de pathétique inutile. Justre des liex, juste cette vallée où se sont épanouies des civilisations millénaires, pas d'effets de manche visuels du type "sic transiint gloria mundi". Non un simple constat empli de poésie sur les gens, sur les lieux, venant montrer que, vaille que vaille, la vie continuera. En cela le photographe se rapproche bien plus d'une réelle sagesse orientale que d'un psuedo-intellectualisma revendicatif occidental... (HL)

article paru dans le magazine Repères 54/57 (semaine du 20 au 26/11/02)

vers le haut


Le site provisoire.com a écrit :

Une galerie en ligne exclusivement consacrée à la photographie, l'ensemble est clair, soigné et agréable à l'oeil. Les créateurs exposés sont nombreux, et au vu de la qualité des travaux, sérieusement sélectionnés. Un îlot d'où l'on peut partir pour découvrir plus intensément tel ou tel artiste en fonction de ses affinités, le projet était louable, il est en outre bien réalisé !
Art hunter
juin 2002

vers le haut


Le site Galerie Photo a écrit :

Cette galerie en ligne est le prolongement d'une galerie associative nancéenne. Elle vous propose un site extrêmement bien fait : simple, intelligent, avec un beau design complètement textuel et donc un téléchargement très vif, il vous permet d'admirer un certain nombre d'oeuvres d'artistes de tous calibres. Le niveau général est élevé et cela met de bonne humeur. Rares sont les sites sur le net suffisamment rapides pour qu'on ait réellement envie de s'y promener, et suffisamment nourris pour qu'oeil et cerveau y trouvent leur compte. Visite donc absolument obligatoire !
Henri PEYRE
avril 2001

vers le haut


Objectif NumériqueLe site Objectif Numérique a écrit :

Cette galerie virtuelle est le prolongement d'un espace de rencontres et d'échanges autour de l'écriture photographique, ancré en région lorraine. Expositions, ateliers pratiques, conférences sont autant de propositions pour interroger l'image et la lumière. Découvrez donc des regards différents : l'espace photo Entre les lignes de Marie-Françoise Langlest, fragments du monde et voyage initiatique ; la mosaïque de Christian Santoro, photos noir et blanc d'arbres et de branchages ; les événements- rencontres d'Olivier Charlot ; les regards filtrés de Sygrid Guillemot...
février 2001

vers le haut


sharelookLe site sharelook a écrit :

De Visu Une galerie photographique de Nancy présente des expositions d'oeuvres d'artistes photographes depuis 1997. Le site est agréable et les expositions valent le détour, Sharelook conseille donc exceptionnellement de ne pas se contenter de surfer mais d'aller voir les expositions sur place. Profitez en pour visiter Nancy !

vers le haut


Pour VoirLa revue Pour Voir a écrit :

La galerie De Visu, basée à Nancy, s'est dotée d'un site dès 1997. Celui-ci fait montre d'une étonnante vitalité puisqu'on peut notamment y voir toutes les expositions de la galerie, présentes et passées. La rentrée se fera avec une exposition de Touhami Ennadre. Outre des images de l'exposition en court, plusieurs portfolios de photographes amis sont consultables. Une initiative très novatrice pour une galerie, ainsi qu'un moyen très efficace de faire connaître des photographes dans le monde entier.
septembre 2000

vers le haut


l'internauteLe site L'internaute a écrit :

De Visu,
En bref : Un très beau site présentant les expositions de nombreux photographes.
La bonne idée : un site agréable au graphisme mimimaliste mais très à propos.
avril 2000

vers le haut


Le site INTERNETO a écrit :

Tout doucement
Découvrez en images l'expo de mai de la galerie photo De Visu : le travail d'Elise Chosson, artiste au monde peuplé de fantaisie, de fleurs, et de frôlements. Tout en douceurs.
avril 2000

La femme dans l'image
En parcourant De visu, vous prendrez connaissance d'un extrait des clichés argumentés de Bernard Lemelle. Le but du jeu ? Faire parler les femmes que l'artiste aphotographiées.
mars 2000

Vue en noir
Une nouvelle expo à découvrir sur De Visu : celle, vraiment pas gaie, de Dieter Appelt. Objectif de l'artiste : ''Fixer dans la photo sa propre mortalité, sa vulnérabilité et sa faculté de transformation''.
novembre 1999

"Brisez la glace
La galerie De Visu vous invite à deux expositions jusqu'à fin février "Mise à nu" de Marie-Françoise Langlest et "Visages de glace" de Jeanne Gailhoustet, deux photographes."
janvier 1999
quatre lapins

vers le haut


Ici Campus a écrit :

La galerie photographique virtuelle mais très étoffée, de la Galerie Photographique De Visu de Nancy, qui présente des œuvres d'artistes contemporains et des essais d'amateurs engagés. Pour y exposer vos propres oeuvres, faites parvenir vos projets à la galerie ...
février 2000

vers le haut


l'autre webL'Autre Web a écrit :

"Dépasser l'apparence pour se regarder au fond des yeux..."
Le projet artistique et culturel de la galerie nancéenne De Visu est simple : sensibiliser le public à l'écriture photographique en proposant sur son site web des essais photos renouvelés tous les trois mois. A voir ce mois-ci l'expo efficace du travail de Marlène Guerre proposant un regard sur la musique intitulée "écoute voir!". Les images sont belles, saisissant l'élan vital et le mouvement des musiciens. En archives une autre belle expo, celle du Tronbimoscope. Ce travail réalisé avec les étudiants de l'école de l'image d'Epinal propose une autre lecture du visage humain. "Le rejet de différence entre les hommes vient sans doute de leur incapacité à se regarder dans le blanc de l'oeil. Certains se trouvent qualifiés de beaux ou de laids. L'homme si évolué colle à la surface, à l'apparence". Frottez-vous, vous aussi, à ces portraits dérangeants.
O. Moudinot
octobre 1999

vers le haut


webdoLe site WEBDO a écrit :

couleur " BEAU DÉTOUR
Cette semaine, chez les photographes nouveaux documentaristes, pour l'exposition "r de jeunes" de la Galerie de visu. "A l'ombre des valeurs traditionnelles, de nouveaux lieux de vie individuels ou collectifs se créent. Ceux-ci témoignent de la forte revendication d'une certaine jeunesse qui malgré ses handicaps, sa marginalité, sa religion ou son abandon a affirmé son identité propre et sa différence, dernier rempart pacifique à l'uniformisation."
Et sur ce, nous vous souhaitons à tous et toutes une excellente semaine.
Jean-Pierre Cloutier "
juin 1999

vers le haut


Le site ZEWOC a écrit :

Informatif peut parfois rimer avec passion et découverte ... de visu, c'est un lieu d'exposition permanent et de rencontre permettant à tous de découvrir le monde de la photo. de visu, après l'après vu ... la photographie vous apparaîtra différement !
avril 1999

vers le haut


expositions
expositions 2017
expositions 2016
expositions 2015
expositions 2014
expositions 2013
expositions 2012
expositions 2011
expositions 2010
expositions 2009
expositions 2007
expositions 2005
expositions 2004
expositions 2003
expositions 2002
expositions 2001
expositions 2000
expositions 1999
expositions 1998
expositions 1997
regards de photographes
autour de visu
forums
lettre de diffusion
liens photographiques
revue de presse
photoblog
plan du site
librairie
soutien
projet


-> page d'accueil (897 octets)
de visu, i-galerie photographique,
nous écrire



1997-2017 © de visu
All reproduction and use of copyright-protected works is forbidden.
Toute reproduction et utilisation des œuvres protégées par la loi sur le droit d'auteur est interdite.
site & webdesign > olivier nouveau

recherche
Google
Web 2visu.org
mailing liste

Votre E-Mail :

Facebook Twitter